Il y a presque un an, nous étions fin mars 2017, j’ai eu l’occasion lors d’une transe hypnotique de visiter les annales akashiques.

Ce que j’ai visualisé lors de ce beau voyage m’a profondément marqué et changé.

Voici les lignes que j’ai écrite le soir de cette journée pleine de révélations pour moi :

“Je n’ai pas de mots pour exprimer mon expérience d’aujourd’hui…
J’ai un peu de mal à revenir ici, tellement j’étais bien là ou j’ai voyagé!
Lieu imaginaire? où j’ai eu la chance d’accéder.
Le premier lieu visité semble être un lieu de ressource. Un bassin carré plutôt bas,  bordé de pierres type des briques larges. Au centre flotte un magnifique nénuphar qui change de couleur, oscillant d’un blanc lumineux d’une pureté étincelante à des tons laiteux, fuschias, indigo, mauve.
Je me ressource au bord de ce bassin d’eau. Je profite de l’environnement luxuriant, riche d’une végétation époustouflante avec des verts lumineux. Tout est énergie, vibrations, multitudes de couleurs harmonieuses.
La température est juste parfaite pour être bien à l’aise, il règne un climat de détente incroyable, tout est fait pour s’y sentir bien, serein. L’herbe est moelleuse, humide, des pavés de pierres jonchent le sol pour faire des chemins. La végétation fluctue et les animaux y vivent en accord. J’entends les sons des oiseaux, les gazouillis. Le ciel blanc lumineux.

Puis un tunnel…

Un tunnel magnifique. Aux murs mélant végétation, pierres, mottes de terre et bois. Le plafond est comme invisible et une lumière blanche illumine, irradie. Des portes le long du tunnel, de toutes tailles et formes. E bois brut ou coloré.
Une petite porte semblable à une souche d’arbre m’attire. Une porte ronde avec en guise de poignet, une branche.

A l’intérieur une bibliothèque. Des rayonnages de livres à l’infini qui bougent, s’écartent, se resserrent, se déplacent. 
Laissant place à une magnifique lumière naturelle, comme les rayons d’un soleil couchant. La nature y est à sa place. Végétaux, arbres, rochers, tout s’imbriquent avec les étagères de la bibliothèque.
Je suis seule, au départ et enfin c’est l’impression que j’en ai, d’être seule au coeur de ce lieu surréaliste.
Au centre coule une cascade dorée, ce n’est pas de l’eau, c’est comme des volutes de poussières et d’air. C’est rafraîchissant et j’aperçois comme des particules qui s’évaporent et qui volent vers leur destination dans les rayons, dans les livres. La cascade n’atteint pas le sol.
J’ai la notion qu’il y a un gardien du lieu, disponible si on a besoin de lui. Je n’éprouve pas ce besoin.
J’ai la perception que je suis ici pour recevoir un message qui viendrait de la cascade.

Le temps n’existe pas, je l’ai ressenti dans mon expérience. 
Là, c’est comme si j’étais avec d’autres âmes qui attendent comme moi  le bon moment pour le message. Réunis autour de la cascade, nous patientons.
Alors je l’aperçois, comme une boule rose dorée descendant de la cascade et se dirigeant vers moi…

(Au moment où j’intègre que je suis dans la bibliothèque sacrée des annales akashiques, j’ai ressenti une émotion que je n’avais jamais éprouvée auparavant. Je me suis sentie remplie de bon, de doux, d’une émotion qui s’approcherait de l’amour, avec un mélange de gratitude, mais le tout en mille, dix mille fois plus intense, plus fort. C’était très intense et magique, vibrant. Je n’ai rien retenu, mes larmes coulaient seules de cet instant de grâce. Une plénitude. Une gratitude.
La sensation d’être unifiée, de faire partie d’un tout.)

Juste avant de la voir apparaître ma jolie boule, j’avais peur, peur de recevoir le message. Avec la notion comme si une fois que je l’aurais découvert, je ne pourrais plus revenir en arrière.
Le mot “LIBRE ARBITRE” m’a été soufflé à cet instant de crainte. J’ai à garder en conscience que j’ai mon libre arbitre quoi qui se présente à moi.
J’ai accueilli mon message où il m’était dit d’apprendre à me détacher de la matière, d’être dans le lâcher prise plus souvent et que j’étais autoriser à écrire, de développer mes compétences d’écriture pour partager ce que je visite…

J’ai pris le temps de bien imprégner de ce lieu avant de le quitter.
Et au moment de revenir…
La scène, le lieu, ce sont comme replié et rapetissé pour devenir une bulle d’énergie vibratoire.
Cette petite bulle est venue se loger au creux de mon corps, entre mon plexus solaire et mon coeur.
Avec la notion que chacun de nous, chaque être humain a la possibilité d’accéder à cette bulle et à tout ce qu’elle contient.
Tout ce qu’il y a à savoir , tout fait parti de chacun d’entre nous.

En revenant de mon voyage, j’ai eu du mal à reconnecter la réalité d’ici. Mais je me sens à jamais changée par cette expérience. Et beaucoup de choses me paraissent encore plus futiles. 

Je suis pleine de gratitude d’avoir pu vivre quelque chose d’aussi fort, intense et riche.

Au retour, après avoir ouvert les yeux, les impressions que j’ai eu sont, la lumière ici, blanche, aseptique et la sensation d’être lourde, chaque pas me faisait ressentir l’apesanteur et j’avais l’impression d’être lourde, lourde et à l’étroit dans mon corps.”

Je te remercie de m’avoir lu jusqu’ici.

Ce que j’ai retenu d’essentiel dans mon expérience :
– Nous avons chacun le libre arbitre dans ce que la vie nous propose, chacun à son rythme avec ce qu’il est à l’instant présent.
Pour moi de prendre conscience de ça, a été un grand apaisement et un sentiment de grande liberté.
– Tout ce qu’il y a à savoir est à l’intérieur de nous et chacun est libre de l’explorer.
– Un sentiment de lien et d’appartenance à quelque chose d’impalpable.

Je souhaite à chacun de vivre cette émotion unique que j’ai ressenti en connexion dans ce monde.

Merci

Amour et lumière ♥